Les Vins Secs à Appellations d’origine contrôlées

Avec une production de près de 303 400 hl sur 8 700 hectares, les Pyrénées-Orientales sont le 18ème département français producteur de vins secs à AOC*.


Côtes du Roussillon et Côtes du Roussillon Villages

Appellations d’Origine Contrôlées depuis 1977, les Côtes du Roussillon et Côtes du Roussillon Villages sont entrés dans le club des grands vins de France grâce à la rigueur des efforts réalisés. Les Côtes du Roussillon peuvent être vinifiés en blanc, en rosé et en rouge. Leur production approche 215 400 hl sur une superficie de 5 800 hectares. Les Côtes du Roussillon Villages, vinifiés exclusivement en rouge, occupent près de 2 300 hectares sur des terroirs situés au nord de la vallée de la Têt, avec un potentiel de 68 000 hl.


LES CÔTES DU ROUSSILLON BLANCS
La plupart des Côtes du Roussillon blancs bénéficient du fruit du macabeu et de la charpente du grenache blanc auxquels parfois une petite quantité de malvoisie vient apporter finesse et nervosité. Les cépages marsanne, roussanne et vermentino (ou rolle) personnalisent les cuvées. Les Côtes du Roussillon blancs sont issus d’une macération pelliculaire de quelques heures ou d’un pressurage direct avec sélection des divers jus. Certaines cuvées sont parfois vinifiées en barriques.

LES CÔTES DU ROUSSILLON ROSÉS
Les vins vinifiés par saignée, après une macération de quelques heures, de carignan, grenache noir, mourvèdre et syrah, ont une belle teinte rose vif et leurs arômes évoquent les petits fruits rouges. Parfois, un soupçon de macabeu vient éclaircir leur robe et apporter une note florale à leur bouquet.

LES CÔTES DU ROUSSILLON ROUGES
Ils sont élaborés à partir d’un subtil assemblage de carignan, grenache noir, syrah, mourvèdre, vinifiés en grains entiers et/ou par macération traditionnelle et donnent des vins charnus, fruités et épicés. Selon le choix du vigneron et la qualité du millésime, ils peuvent être élevés en cuves ou en fûts de chêne avant de poursuivre un affinage en bouteilles. Depuis le millésime 2004, la nouvelle dénomination du Roussillon, Côtes du Roussillon Les Aspres, porte sur des vins rouges uniquement et permet à 37 communes des Aspres et des Albères de faire reconnaître un savoir-faire et un terroir particuliers. Elle nécessite un minimum de 12 mois d’élevage.

LES CÔTES DU ROUSSILLON VILLAGES
Avec des conditions de production proches de celles des Côtes du Roussillon rouges en matière d’encépagement et de vinification, les vins proviennent des 32 communes situées dans la zone Villages, avec les Côtes du Roussillon Villages Caramany, Côtes du Roussillon Villages Latour de France, Côtes du Roussillon Villages Lesquerde, Côtes du Roussillon Villages Tautavel et sont marqués par les expressions des terroirs de gneiss, schistes, arènes granitiques ou calcaires.


Collioure

600 hectares sont consacrés à l’élaboration de l’AOC Collioure qui se décline en rosé et en rouge et, depuis 2002, en blanc. La production s’élève à 20 000 hl dont 2/3 en Collioure rouge. L’appellation la plus au sud du Roussillon ne peut être produite que sur les quatre communes de la Côte Vermeille : Collioure, Port-Vendres, Banyuls et Cerbère. Le grenache noir, harmonieusement complété par le mourvèdre, la syrah et le carignan, apporte sa puissance et sa chaleur au Collioure rouge. Le grenache gris peut s’ajouter aux autres cépages pour l’élaboration des rosés mis en bouteilles rapidement. Les Collioure rouges sont souvent élevés en fûts de chêne. La production très originale de Collioure blanc est confidentielle et inclut parfois l’élevage sous bois. Elle est obtenue principalement à partir de grenaches blanc et gris, avec, pour certaines rares cuvées, une touche de vermentino, marsanne ou roussanne.

* Hors Champagne.